Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 12:16

 

Courriel de l'association adressé à la FRAPNA:

Présidente de l'association  sans nature pas de futur , je vous demande de bien vouloir prendre connaissance de cet article concernant la liste des plus gros pollueurs en FRANCE, dont VICAT fait partie en 10è position.

Imposer à la population en supplément de pollution un site CHIMIREC, 30 000 tonnes/an de D.I.D, doublement dans 5 ans, ( voir l' article du canard enchainé du 1er juin 2011 présentant " le gratin dauphinois d'ordures mijoté par les élus " ainsi qu'un deuxième article du même journal en date du 19 juin 2013 sur les activités empoisonnantes du roi de la dépollution, condamné en décembre 2013 pour faux, usage de faux, diverses graves irrégularités, trafics d'huiles polluées aux P.C.B, revendues pour incinération aux cimenteries )  etc... relève d'une grave INCONSCIENCE ECOLOGIQUE  !

Et ce d'autant plus, que les contribuables ont participé au financement d'une immense zone industrielle classée,  à moins de 10 kms de Bouvesse Quirieu, 36 hectares disponibles en 2008/2009 au cadastre, plus de 70 hectares fin 2012, qui ne cesse de s'agrandir, pour si peu d'entreprises et si peu d'emplois ( moins de 100 ) . 

Peut on espérer de la part des divers responsables un sursaut afin que cette installation classée, si elle est indispensable, soit établie dans la zone industrielle classée d'Arandon, SPECIFIQUEMENT crée pour ce type d'entreprise, suffisamment loin des 650 habitants de ce village, plutôt qu'à 220m des habitations de Bouvesse Quirieu.

 Recevez mes salutations . ALEXANDRE.Mireillewww.sansnaturepasdefutur.fr
Veuillez cliquer sur son titre ci-dessous pour accéder à l'article qui vous est offert. Ce faisant, vous autorisez Mediapart a vous tenir informé de ses publications. Votre adresse e-mail ne sera pas divulguée.

Article offert : Climat : Mediapart dresse la liste des dix plus gros pollueurs en France

ArcelorMittal, EDF, Total, E-ON et GDF Suez sont, de loin, les industriels les plus émetteurs de CO2 en France. Alors que se profile la loi sur la transition énergétique, Mediapart a établi le palmarès des plus gros pollueurs climatiques. Surprise : EDF, pourtant producteur à 80 % d’électricité d’origine nucléaire, y occupe la deuxième place.
A la une de Mediapart, le site d'investigation indépendant : www.mediapart.fr
Offre spéciale d'abonnement à Mediapart : http://www.mediapart.fr/offre-speciale/testez_nous

 Réponse de la FRAPNA

Merci de votre courrier et de vos informations.

En ce qui concerne les entreprises de votre secteur :

-       SI Vicat ne brule que des déchets assez peu chargés en polluants, ce n’est pas par vertu ou souci de la santé du bien être des riverains mais simplement parce que cela mettrait en jeu la qualité du ciment produit. Si vous constatez des anomalies : nous vous conseillons d'en informer la préfecture par courrier en mettant en copie la FRAPNA. 

-      Sur l’implantation de CHIMIREC, c’est un problème entre élus locaux et cela relève de leur responsabilité, les élections municipales me paraissent donc un bon moment pour interpeller tous ceux qui nous promettent le bonheur malgré nous et j’espère que tous les adhérents de votre association se mobilisent en ce sens.

En ce qui concerne la FRAPNA, nous attachons un point de vigilance tout particulier à l’application de la loi et à signaler aux services de l’état les dysfonctionnements qui vont à l’encontre, en particulier de la qualité de l’eau et de l’air, voire de la santé des riverains.

Des actions contentieuses ne peuvent être envisagées qu’en cas de mauvaises volontés avérées et avec des preuves souvent difficiles à obtenir. Il est donc très important que chacun signale à la DREAL toute observation faite en ce sens afin que les irrégularités soient constatées et que nous puissions engager des démarches.

Merci de votre participation à notre réseau «  sentinelles », nous restons à votre disposition.

                                                        -------------------

Commentaire de l'association Sans Nature pas de Futur :

Sur l'implantation de CHIMIREC, effectivement, c'est entièrement de la responsabilité des élus, JUGES et PARTIES dans ce projet ne l'oublions pas !

En 2008, à Villemoirieu et alentours, ce projet CHIMIREC avait été annulé grâce aux élections municipales et au rejet de la population.

Dans le nord Isère, cela sera difficile d'obtenir ce résultat car il y a malheureusement pas de liste d'opposition, notamment à Bouvesse Quirieu, commune dont le maire , salarié VICAT avait donné le permis de construire le 5 janvier 2010 à CHIMIREC ...

Au fait, depuis 1941, tous les maires de Bouvesse Quirieu, sauf un, étaient des salariés de l'entreprise Vicat ...

 

 

Repost 0
Published by Sans Nature pas de Futur - dans Courriers envoyés par l'association
commenter cet article
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 10:42

RAPPEL ...

Repost 0
Published by Sans Nature pas de Futur - dans Courriers envoyés par l'association
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 13:38

Association ‘Sans Nature Pas De Futur’

75, rue du Rhône

38390 Montalieu-Vercieu

04/74/88/50/33

 

Montalieu-Vercieu le 9 juillet 2009

 

 

 

Monsieur le Maire,

 

Nous tenons à vous remercier de nous avoir reçu avec l’équipe de notre nouvelle association ‘Sans Nature Pas De Futur’. Notre but est de prendre part aux débats sur des projets d’envergure qui concernent notre qualité de vie (santé, bien être en société) ainsi que notre cadre de vie et d’en informer largement la population.

A cet égard, le projet CHIMIREC nous préoccupe particulièrement et nous vous avouons que nous sommes restés bien perplexes sur votre position à l’issue de notre rencontre…par méconnaissance du dossier ? ou…par solidarité avec le maire de Bouvesse-Quirieu ? avez vous dit !?…au point que vos administrés croient que le projet est abandonné !! alors qu’une enquête publique sera ouverte le 15 septembre 2009 !

Monsieur le Maire, vous avez de multiples responsabilités locales et régionales et vous êtes chargé du développement touristique de la communauté de communes ! aussi nous serions bien pessimistes si nous n’avions pas, avec vous, la conviction profonde qu’il y a matière à développer le patrimoine culturel et naturel de cette boucle du Rhône. Le site de la vallée bleue, sur l’axe Léman/la Mer, au pied du Bugey, offre une opportunité de choix à saisir ! Le pays des couleurs mérite un projet plus artistique !!

Alors de grâce, ne soyons pas complice de l’implantation d’une usine de collecte de déchets dangereux au cœur de nos communes, qui compromettrait en toute évidence notre développement culturel et touristique !

Il nous semble que votre priorité en tant que premier magistrat devrait être de vous investir pour garantir la meilleure vie communale possible à vos administrés. Or il est difficile de trouver un seul point positif concernant l’implantation de CHIMIREC pour les habitants de nos communes. Les points négatifs, eux, sont nombreux :

 

                Accroissement notable du trafic des poids lourds, déjà surchargé dans l’agglomération

                Décharges et recharges, tri et pré-traitement de déchets dangereux, venus de tous les horizons et qui n’ont rien à faire sur nos communes, une partie seulement serait susceptible d’être incinérée par Vicat.

                Odeurs et émanations toxiques de produits chimiques

                Risques accrus d’incendies et d’explosion

                Frein au développement touristique et économique de la commune (très peu d’emplois attendus localement)

                Incohérence avec le SCOT pour faire du plateau de Crémieu, un poumon vert pour la région lyonnaise  et Montalieu-Vercieu devenant un bourg centre.

                Baisse de l’immobilier et risque de dépopulation locale.

                Nous payons déjà lourdement, au quotidien, les nuisances générées par le cimentier VICAT !!!

                La santé est notre dernier et unique capital, bradé hélas, tout azimut, par le diabolique ‘pouvoir de l’argent’… Où est la justice dans ce monde ?

 

C’est pourquoi, Monsieur le Maire, nous ne doutons pas que vous prendrez vos responsabilités et que vous ferez reconnaître que le lieu d’implantation prévu en fonction de l’existant et du futur, n’est absolument pas adapté pour l’activité de CHIMIREC, qui nous vous le rappelons, n’est pas une entreprise anodine.

Nous vous remercions de l’attention que vous saurez porter à ce courrier.

Dans l’attente, agréer, Monsieur le Maire, l’expression de nos salutations distinguées.

 

 

Tous les membres de l’association ‘Sans Nature Pas De Futur’

 

 

 

 Curieusement, les élus locaux, les autorités politiques régionales, préfets de l'Isère, de l'Ain, sous préfets et autres semblent collectivement frappés d'amnésie et oublient de répondre ...

Repost 0
Published by Sans Nature pas de Futur - dans Courriers envoyés par l'association
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 10:00

 

"   IL NE SERT A RIEN A L ' HOMME DE GAGNER LA LUNE S ' IL VIENT  A  PERDRE LA TERRE  "

François Mauriac.

"Je vous souhaite de résister à l'enlisement, à l'indifférence, aux vertus négatives de notre époque !

Je vous souhaite surtout d'être vous "

Jacques PREVERT.

Nous présentons nos meilleurs voeux pour cette nouvelle année.

D'ici peu , vous serez informés de la prochaine réunion .    

Repost 0
Published by Sans Nature pas de Futur - dans Courriers envoyés par l'association
commenter cet article
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 10:54

ASSOCIATION ‘SANS NATURE PAS DE FUTUR’

 

Pour votre information, extrait d'un courrier adressé au Président de la République.

Pour regarder la réponse , cliquer sur le lien

 Chimirec à Bouvesse Quirieu : Le changement serait-il pour maintenant ? Réponse du Chef de Cabinet du Président de la République : Mr Pierre BESNARD - Blog de l'association

A l’heure où les citoyens demandent, plus que jamais, TRANSPARENCE et HONNETETE de la part de leurs élus, où LE RESPECT DU PRINCIPE DE PRECAUTION, est évoqué dans la Constitution Française, il est IMPOSSIBLE que les élus du Nord-Isère s’acharnent à vouloir IMPOSER un site CHIMIREC, tri-transit-stockage et pré-traitement de 400 déchets industriels dangereux référencés à l’enquête publique, où justement pas moins de cinq associations dont la FRAPNA et LO-PARVI entre autres, ont formellement signalé leur opposition à ce projet dans le petit village de BOUVESSE-QUIRIEU .

Les collectivités locales et les industriels plaident l’innocuité ! PAS NOUS !

POURTANT ILS ONT LE CHOIX

Entre

L’implantation au lieu-dit ‘l’Etang’ à Bouvesse-Quirieu, dans la petite zone artisanale, récemment requalifiée en zone industrielle, à 220 m des premières habitations du village, à 500m des écoles, à 600m du collège et du nouveau groupe scolaire de Montalieu-Vercieu, lotissement, commerces.

Tonnage annoncé de 30 000 tonnes/an, doublage prévu dans 5 ans…

Ou

            A 9 kms, l’implantation de cette même plateforme sur l’immense parc d’activité  d’Arandon, si peu occupé, encore plus de 50 hectares disponibles en 2012, financé par nos impôts , et  créé SPECIFIQUEMENT pour recevoir ce type d’installation classée, plus en retrait des habitations, plus proche du centre de secours de Bourgoin-Jallieu en cas d’accidents.   

AU NOMS DE QUELS INTERETS ?

            CEUX DE CHIMIREC ? CEUX DES ELUS ? L’EMPLOI ? Mais à Bouvesse-  Quirieu ou Arandon c’est pareil !

Si on ne peut empêcher la STE CHIMIREC de s’installer, obligeons-la  au moins à s’implanter dans UN LIEU APPROPRIE.

 

Soyons aussi courageux que les administrés de Villemoirieu, qui avaient lutté contre ce même projet  d’implantation en AMONT DES ELECTIONS MUNICIPALES 2008 !

Pour protéger les administrés, LEUR SANTE NON NEGOCIABLE, leur environnement !

 

 

 

Alors RESISTEZ,  REJOIGNEZ-NOUS !

 

 

Sans Nature Pas de Futur

75, rue du Rhône

38390 Montalieu-Vercieu

04/74/88/50/33

www.sansnaturepasdefutur.fr

 

 

 

Repost 0
Published by Sans Nature pas de Futur - dans Courriers envoyés par l'association
commenter cet article
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 12:23

A ce jour, nous attendons toujours un appel où une courrier de Monsieur Alain CHABROLLE, Vice-président délégué à la santé et à l’environnement , chargé depuis début juin 2011 par Mr J.J.QUEYRANNE  , Président du Conseil Général, Député du Rhône, Ancien Ministre,  D’accorder le plus grand soin aux éléments et aux observations concernant le gratin dauphinois d’ordures mijoté par nos élus ( canard enchainé du 1er juin 2011 )

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

De : Mireille Alexandre
Envoyé : mercredi 27 juillet 2011 09:00
À : 'achabrolle@rhonealpes.fr'


Objet : lettre de Monsieur JJ QUEYRANNE, Président du Conseil Général,Député du RHONE, ancien Ministre - projet CHIMIREC à BOUVESSE QUIRIEU

 

Monsieur,

 

Par courrier en date du 9 juin 2011 à notre association, Monsieur J.J.QUEYRANNE a bien voulu nous informer qu’il vous avait chargé d’accorder le plus grand soin aux éléments concernant le projet de construction d’un site de tri, transit, stockage et prétraitement de plus de 400 déchets industriels dangereux référencés à l’enquête publique ( CHIMIREC ), installation classée, sur la commune de BOUVESSE QUIRIEU .

 

Monsieur RIVAL, maire de Morestel, conseiller général, président de la C.C.P.C , président du comité consultatif CHIMIREC , également notaire de cette affaire, et qui se qualifie lui-même comme un PRIMATE IMPERMEABLE à l’environnement  ( Dauphiné libéré du 3 juillet 2011, 40è anniversaire  de la F.R.A.P.N.A. ) trouve ce projet extrêmement respectueux de l’environnement !

Surtout semble t ’il respectueux du sien !! Nous ne saisissons pas sa définition exacte de ce terme.

 

Nous aimerions avoir votre aide efficace pour l’aider à comprendre l’importance du respect de l’ ENVIRONNEMENT entre autre, et surtout réaliser que ce projet serait réellement à sa place dans l’immense zone industrielle d’ ARANDON , habilité à recevoir des installations classées comme CHIMIREC.

 

Vous comprendrez que les soi-disant économies prévues par CHIMIREC  en s’installant à  BOUVESSE QUIRIEU nous paraissent totalement déplacées, par rapport à la préservation de l’environnement de notre localité, ainsi que du respect du principe de précaution, inscrit dans la Constitution Française !

 

Nous sommes à votre disposition pour une éventuelle visite de votre part sur le site précité .

 

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Monsieur, mes respectueuses salutations.

 

Mireille ALEXANDRE

Présidente de l’association SANS NATURE PAS DE FUTUR

Repost 0
Published by Sans Nature pas de Futur - dans Courriers envoyés par l'association
commenter cet article
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 18:11

De : Mireille Alexandre [mailto:alexandre.mireille@hotmail.fr]
Envoyé : jeudi 28 juillet 2011 19:03
À : 'serge.revel@wanadoo.fr'
Objet : CHIMIREC à BOUVESSE QUIRIEU - association SANS NATURE PAS DE FUTUR

 

Monsieur ,

 

Je voudrais vous rappeler les termes d’un courriel que vous aviez adressé le 29 JUIN 2010 à notre trésorière , dans lequel vous donniez votre position au sujet de CHIMIREC, et qui figure dans notre blog :

 

« CHIMIREC est une entreprise sérieuse et la façon dont ils traitent les déchets est fiable. Il faut des entreprises qui traitent ces déchets.

PAR CONTRE, le site prévu ne convient absolument pas et ce pour au moins 2 raisons :

On est jamais à l’abri d’un accident ( on l’a vu à Toulouse).

On installe pas une telle usine à proximité d’une commune.

La ZA d’ARANDON conviendrait parfaitement car suffisamment éloignée des habitations.

Voilà ce que j’ai à dire et la POSITION que je défends ».

 

Fort bien, cela est également notre position.

 

Cependant, comment se fait- il qu’à la réunion du CODERST en date du 7 JUILLET 2011, nous ayons appris que vous vous soyez ABSTENU de voter contre ce projet, ainsi que le représentant de U.F.C ?.

 

D’ autre part, en tant que vice –président du Conseil Général chargé de l’ENVIRONNEMENT, administration qui a l’intention de récompenser les particuliers où les associations présentant un projet favorisant la restauration des corridors biologiques en Isère ( voir n° 119  ISERE Magazine ) ; trouvez- vous normal que l’autorisation pour destruction / déplacement  d’espèces protégées ( tortues cistudes, locataires lieu-dit l’étang ancienne zone agricole )  ait été donnée à CHIMIREC ?.

 

Notre association continue de dénoncer ce projet d’implantation d’un site CHIMIREC, Dans une zone non qualifiée, ARTISANALE , à 220m des premières  habitations de BOUVESSE QUIRIEU, mais surtout à 440m du four VICAT, cimenterie devenue unité de revalorisation énergétique, qui fonctionne depuis 2006 en incinérant des déchets industriels dangereux, communément appelés combustibles secondaires, fournis depuis cette même date par TREDI, CHIMIREC  et autres ….et ce pour un tonnage de 240 000 tonnes par an.

 

Or, nous subissons actuellement suffisamment de nuisances atmosphériques industrielles avec la cimenterie sans même avoir eu communication des analyses d’air en sortie de cheminée, malgré de nombreuses demandes.

 

Certains de nos élus, salariés ou obligés de la Sté VICAT , juges et parties dans cette affaire, pensent avec désinvolture qu’avec ce que nous subissons déjà, nous pourrions accepter ce supplément de pollution !! Toujours le pouvoir de l’argent, l’argent du pouvoir !!   ERREUR , ne plus combattre ce projet nuit gravement à notre santé et à notre environnement !

 

Espérant avoir une réponse à ce courriel, je vous prie d’agréer, Monsieur , mes salutations distinguées.

 

Mireille ALEXANDRE Présidente de l’association SANS NATURE PAS DE FUTUR.

 

Repost 0
Published by Sans Nature pas de Futur - dans Courriers envoyés par l'association
commenter cet article
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 21:32

A titre d'information, et en toute transparence.... lettre recommandée en AR toujours sans réponse à ce jour !!!

 

 

Sans Nature Pas de Futur                                                    Montalieu Vercieu ,  le 27  MARS 2011

Alexandre Mireille

75 rue du Rhône

38390  Montalieu-Vercieu

   

 

                                                                                         à Monsieur Bernard SCHUMMER

                                                                                         Ingénieur de l'Industrie et des Mines

                                                                                         Unité Territoriale de l'Isère

                                                                                         44 Avenue Marcellin Berthelot

                                                                                         GRENOBLE Cedex 2

 

      OBJET: Carrière VICAT

                    Commune de BOUVESSE QUIRIEU 

                    Commission de suivi du 23 Février 2011

 

     

      Monsieur  ,

 

                           Ainsi que vous nous l'aviez autorisé et même encouragé, je me permets de vous  poser                                      

       quelques questions  qui concernent certaines nuisances de la cimenterie VICAT, et qui préoccupent

       nos adhérents et sympathisants:

 

                            Pas de bruits, pas de fumées, pas d'odeurs !  Pas de scrupules non plus semble t'il !

 

                            Comment expliquer, certaines journées les fumées noires qui s'échappent de la

       cheminée VICAT, utilise t'on un by pass !!! au sujet de l'entretien des filtres, à quelle fréquence les

       change t'on ? Quels documents ou preuves VICAT peut il fournir?

 

                            Y a t'il des analyses de rejet de sortie de cheminée ? Pourraient elles  être affichées  à

       la mairie, d'une façon claire à la porté de tous! Egalement sur internet?

 

                             Les odeurs, certains jours, ainsi que le bruit, également constatés par un journaliste

        sur les lieux même du futur site CHIMIREC sont très pénibles à supporter!Et, j'ai parlé personnel-

        lement du bruit nocturne qui dépendrait du vent dominant précise avec humour Mr Arquillière!!

 

                             Peut on nous assurer ne pas brûler et revaloriser des déchets nucléaires?

 

                             Que fait on exactement des résidus de brûlage des déchets industriels dangereux?

 

                             Y aurait il eu des analyses des sols, une étude sanitaire?

 

                             Quel est le tonnage de brûlage des D I D  pour les années 2009, 2010?

 

                              Sur les conseils de Mr Arquillière, nous avions demandé à participer aux réunions de

         la CLIS , nous n'avons jamais eu de réponses à notre lettre recommandée avec AR , existe t elle

         seulement, et dans ce cas, pourrait on avoir accès aux comptes rendus?

 

                              Suite aux changements politiques, avez vous de nouvelles directives, sont elles

         assouplies? 

                              Du fait de la proximité des explosifs pour les tirs de mine, dans l'éventualité ou                                         

            CHIMIREC s'installerait à BOUVESSE QUIRIEU, pouvez vous certifier qu'il n'y aurait aucun

            risques d'incendie ou d'explosion en cas d'incident grave chez CHIMIREC?

 

                              En ce qui concerne les ondes de choc des tirs de mines,y a t'il des normes à

            respecter,  doit on poser des témoins sur les fissures  constatées sur les murs des maisons,

            suivant les  conseils des assureurs pour une éventuelle action?.

           

 

                              En matière de sécurité, ètes vous aussi clair et controlé que la centrale du BUGEY?

            Et quel est ,dans ce cas ,l'organisme habilité aux contrôles?.

 

                              Je me permets de vous rappeler votre promesse d'une réponse à nos questions et

            également le compte rendu de cette réunion du 23 février 2011.

 

                               Dans l'attente de votre courrier, je vous prie d'agréer, Monsieur,  mes salutations

            distinguées.

 

                                                                         

                                                                                         

 

                                                                                

                                                                                             Mireille Alexandre  

 

 

      

 

       

 

 

 

 

                        

 

       

   

      

 

                      

 

                         

 

                       

 

                            

 

                           

 

                         

 

      

       

 

                                                                                     

Repost 0
Published by Sans Nature pas de Futur - dans Courriers envoyés par l'association
commenter cet article
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 14:54

3096594266_de316c2de2.jpg 

Notre association interpelle Mme Eva Joly sur la future implantation du site CHIMIREC, tri, transit, stockage et pré-traitement de 30 000 tonnes/an de déchets industriels dangereux, doublement dans 5 ans sur la commune de Bouvesse-Quirieu (38390).

 

Nous sommes en attente d'une réponse favorable à notre requête.

 

Pour la joindre :

 

Mme Eva JOLY 

Parlement Européen 

LOW To 5085 

Allée du printemps

BP - 1024/F 

F - 67070 Strasbourg Cedex

 

Pour en savoir plus :

 

Eva Joly est présidente de la commission du développement du Parlement européen. C’est la seule présidence de commission (sur les 20 que compte le Parlement européen) assumée par les Verts/ALE. Une grande partie de son travail de parlementaire est naturellement consacrée à cette tâche très prenante et exaltante, la commission du développement étant un acteur incontournable de la définition, la mise en oeuvre et le contrôle de la politique de développement de l’Union européenne. Elle prolonge ce travail au sein de l’assemblée parlementaire ACP-UE dont elle est membre.

Fidèle à ses engagements de longue date et à ceux de la campagne des européennes de 2009, elle suit le dossier de la bonne gouvernance fiscale et des paradis fiscaux, notamment au sein de la commission des affaires économiques et monétaires.

Elle est élue dans la région Île-de-France.

 

Source  : http://europeecologie.eu/-Eva-Joly-

link


 

Son blog : http://evajoly.blogs.nouvelobs.com/


link

 

Pour en savoir plus :

 

Courriers envoyés par l'association

 

Chimirec

 

chimirec

 


 


Repost 0
Published by Sans Nature pas de Futur - dans Courriers envoyés par l'association
commenter cet article
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 14:28

Copie de P1000031

 

Notre association environnementale interpelle le responsable du cniid par e-mail afin de lui exposer les risques de la future implantation d'un centre de pré-traitement, trie, stockage, transit, de produits dangereux sur la commune de Bouvesse-Quirieu à quelques mètres d'habitations et de groupes scolaires.

 

Nous espérons vivement une réponse à notre e-mail.

 

 

Qu'est ce que le cniid ?

 

Qui sommes-nous ?


Le Centre national d'information indépendante sur les déchets (Cniid), créé en 1997, est une association à but non lucratif (dite "Loi 1901") agréée pour la protection de l'environnement.

Organisation non gouvernementale (ONG) spécialisée dans la problématique des déchets municipaux, elle mène campagne en faveur d'une gestion écologique de ces derniers notamment grâce à leur réduction à la source (en quantité et en toxicité) et au détournement de l'incinération et de la mise en décharge.

 

Le travail du Cniid vise à palier le manque d'information indépendante sur la gestion des déchets et à porter les intérêts de la société civile au niveau local, national et européen.

 

L'association est financée essentiellement par les dons de ses adhérents, ce qui garantit son indépendance vis-à-vis des décideurs et des entreprises. Le Cniid compte aujourd'hui cinq permanents et conduit trois campagnes :

 

Le Cniid fait partie et assure le secrétariat de la "Coordination nationale pour la réduction des déchets à la source".

Il est également membre de l'Alliance pour la Planète, et adhère aux réseaux de Global Alliance for Incinerator Alternatives (GAIA), de Health Care Without Harm Europe (HCWH-Eu), du Bureau Européen de l'Environnement et de Zero Mercury Working Group

 

En août 2010, le Cniid a rejoint le Réseau Action Climat-France (RAC-F)

 

Logo RAC-FLe Réseau Action Climat-France (RAC-F) est une association spécialisée sur le thème des changements climatiques, regroupant 17 associations nationales de défense de l’environnement, de la solidarité internationale, d’usagers de transports et d’alternatives énergétiques.
Le RAC-F est le représentant français du Climate Action Network (CAN) fort de 450 associations membres dans le monde.
Ses missions principales sont :
- Informer sur les changements climatiques et leurs enjeux
- Participer aux négociations internationales sur le climat ;
- Suivre les engagements et les actions de l’Etat et des collectivités locales en ce qui concerne la lutte contre l’effet de serre ;
- Proposer des politiques publiques cohérentes avec les engagements pris aux niveaux international, européen et national.

 

 

 

 

21, rue Alexandre Dumas 75011 - Paris


Tél. : 01 55 78 28 60 - Fax : 01 55 78 28 61 

 

E-mail : info@cniid.org

 

site : www.cniid.org : link

 




 


 

Repost 0
Published by Sans Nature pas de Futur - dans Courriers envoyés par l'association
commenter cet article

Présentation De L'association

  • : Blog de Sans Nature Pas De Futur
  • Blog de Sans Nature Pas De Futur
  • : Respect de la Nature et de l'environnement sur la commune de Montalieu-Vercieu 38390 Association de protection de l’environnement et de la santé en Rhône-Alpes. Risques liés aux déchets industriels dangereux proches habitations
  • Contact