Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 14:04

 

« Sans Nature Pas de Futur »
Association environnementale
locale Loi 1901
75, rue du Rhône 38390
MONTALIEU-VERCIEU


Le 15 octobre 2009


A Monsieur le Commissaire Enquêteur Mairie de Bouvesse-Quirieu 38390 Bouvesse-Quirieu

Objet :Enquête publique relative à l’implantation du groupe Chimirec sur la commune de Bouvesse-Quirieu.


Monsieur le Commissaire Enquêteur,

Le traitement des Déchets Industriels Dangereux est une nécessité liée aux activités industrielles de notre société, il apparaît logique que conformément aux directives gouvernementales chaque département soit équipé d’une plateforme de stockage, de tri, et de pré traitement.

Cependant l’association locale « Sans Nature Pas de Futur » affiliée à l’association régionale SERA (Santé Environnement Rhône-Alpes) s’oppose au choix du site géographique de Bouvesse-Quirieu pour l’implantation de la plateforme Chimirec Centre-Est et ceci pour les raisons qui suivent : Proximité d’une zone urbaine en développement. Le site retenu se trouve à 600 m du collège et du groupe scolaire de Montalieu et à 800 m du groupe scolaire de Bouvesse-Quirieu .

Ces établissements sensibles et leurs structures sportives annexes concernent plus de 1500 enfants et leurs familles résidant dans les lotissements et résidences proches mais aussi dans les communes voisines : Porcieu, Charrette, Parmilieu, et Serrières de Briord (01) .

Aucune étude épidémiologique préliminaire n’a été effectuée ! Or nous suspectons des problèmes sanitaires dans notre région à proximité du cimentier et incinérateur Vicat, autorisé à incinérer  240 000 t/an de déchets industriels dangereux.

Qu’en sera-t-il demain ?

Quel sera le tonnage et la composition des déchets traités ? Nous interpellons la DRIRE et la DDASS de l’Isère et de l’Ain pour qu’un état des lieux plus exigeant soit réalisé avant toute installation (Air, bruit, sols, pathologies environnementales, etc.)

Aucune étude d’impact n’a été faite sur les tirs de mines de la carrière d’Enieu, Fetaise, Mépieu. Or chacun sait ici que toutes les maisons (Montalieu, Bouvesse, Charette..) se fissurent parfois gravement sous le coup des tirs de mine quotidiens !


Qu’en sera-t-il de la plateforme et des risques de pollution ou d’explosion dans de telles conditions ? Le site envisagé ne présente pas les garanties suffisantes en terme environnemental pour recevoir une installation de ce type.

Le lieu dit « L’étang », où l’entreprise Chimirec s’installerait, alimente un réseau hydrologique souterrain en relation avec le Furon et le Rhône.


Cette zone humide définit un écosystème essentiel pour la faune et la flore. L’étude d’impact à cet égard est incomplète et les solutions techniques proposées ne mettent pas à l’abri la société Chimirec d’une pollution de l’eau, lourde de conséquences pour les riverains et au-delà ! Une telle décision serait en totale contradiction avec la politique d’aménagement du territoire.

 En effet, les contribuables de Bouvesse-Quirieu comme ceux de Montalieu, Charette, Porcieu ont payé pour la création du parc d’Activités Industrielles et Commerciales de la Communauté de Communes du Pays des Couleurs (CCPC) sur les communes d’Arandon-Courtenay .Coût total de l’opération plus de 40 Millions d’Euros !! 

Cette zone dévolue aux entreprises détiendrait la surface nécessaire pour accueillir cette plateforme, 36 hectares disponibles suivant le cadastre en 2008 !

 Il serait incohérent et abusif d’ imposer une telle entreprise sur La zone artisanale communale de Bouvesse-Quirieu . Les élus du Nord Isère ont voté pour le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) qui définit un plan intercommunal « visant à mettre en cohérence les politiques sectorielles en matière d’Urbanisme, d’environnement, d’habitat, de déplacements, d’implantations commerciales et de grands équipements ».
Ce plan désigne Montalieu comme un pôle urbain voué à se développer contrairement à Bouvesse qui est tenu de respecter et valoriser son caractère rural avec un frein à l’urbanisation. Faut il rappeler à ce sujet que Bouvesse-Quirieu compte deux exploitations agricoles labellisés « Agriculture Biologique ». Les communes de Montalieu et Bouvesse traversée par la D 1075 subissent déjà les nuisances du trafic routier de plus de 2500 camions/jour l'été et 1400 camions/ jours en hiver . Une augmentation notable du transport de D.I.D. serait inacceptable pour la qualité de vie des familles.

La prédominance massive des brouillards denses générés par la présence du Rhône au pied des falaises du Bugey est une caractéristique climatique locale qui n’a pas été prise en considération dans l’étude d’impact. Les conséquences des pollutions actuelles et à venir n’ont pas été évaluées dans ce contexte.

La proximité du site touristique de la Vallée Bleue connu pour sa diversité ornithologique, et du site historique de Quirieu , n’ont pas été étudiée dans ce dossier. En conclusion, Monsieur le Commissaire Enquêteur, le souci politique de rationnaliser le traitement des Déchets Industriel Dangereux ne saurait justifier les économies de transport au détriment de l’environnement et de la santé humaine.

Nous attirons votre attention sur l’inadaptation d’une telle implantation à moins de 8 km à vol d’oiseau du parc d’activités industrielles et commerciales de la Communauté de Communes du Pays des Couleurs au sud, et de la zone industrielle de la plaine de l’Ain à l’ouest, qui offrent, eux, les équipements adaptés pour accueillir une telle entreprise avec un impact mieux contrôlé sur l’environnement, loin des habitations, selon l’avis des spécialistes interrogés.

Pour l’ensemble de ces raisons, nous nous opposons à l’ implantation de l’entreprise Chimirec sur la commune de Bouvesse-Quirieu.

La présidente Mireille Alexandre

Partager cet article

Repost 0
Published by Sans Nature pas de Futur - dans Associations Environnementales
commenter cet article

commentaires

Présentation De L'association

  • : Blog de Sans Nature Pas De Futur
  • Blog de Sans Nature Pas De Futur
  • : Respect de la Nature et de l'environnement sur la commune de Montalieu-Vercieu 38390 Association de protection de l’environnement et de la santé en Rhône-Alpes. Risques liés aux déchets industriels dangereux proches habitations
  • Contact