Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 13:34

 

 

Êtes vous sûr de vouloir cette usine à proximité de vos habitations ????...

 

Pourtant,  CHIMIREC va s'implanter à Bouvesse-Quirieu.....

 

Notre association constate juste qu'à Montmorot c'est le 3ème feu qui se déclare depuis 2007 pour le site de tri spécialisé de CHIMIREC à Montmorot.....

 

Qu'attendez-vous, vous dénoncer ce projet .....

 

Projet, hélas, toujours d'actualité pour l'année 2011....

 

 

Montmorot


Feu de benne dans l'usine de tri spécialisée Chimirec

publié le 15.10.2010 04h00

 

Hier, peu après 23 h 30, une vingtaine de soldats du feu des casernes de Lons et Montmorot, commandés par le lieutenant Jean-Michel Serrand, sont intervenus pour un feu dans une benne chez Chimirec. Une usine de tri de déchets dangereux située dans la ZAC des Toupes à Montmorot.

Les soldats du feu ont très vite mis une lance à mousse en batterie pour éteindre le sinistre, tandis qu'une seconde lance était placée en protection pour éviter toute propagation au bâtiment principal. L'incendie, d'origine indéterminée, a été maîtrisé en moins d'une heure.

La benne contenait, semble-t-il, des résidus de broyage. C'est le troisième feu qui se déclare dans cette usine depuis deux ans.

J.-F.B

 

Source : http://www.leprogres.fr/fr/permalien/article/3973195/Feu-de-benne-dans-l-usine-de-tri-specialisee-Chimirec.html

 

Petit rappel

JURA

Montmorot : incendie spectaculaire et criminel à l'usine Chimirec

publié le 25.05.2009 04h00


Le feu s'est déclaré vers 15 h 30, hier, dans l'usine de tri de déchets dangereux de la ZAC des Toupes. La police a conclu à un incendie volontaire

    

L'épilogue aurait pu être dramatique. A une cloison de l'auvent où s'est déclaré hier l'incendie se trouvaient six cuves de 60 000 litres d'huiles usagées, des déchets toxiques. Très vite, le Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) a déployé un important dispositif de 35 sapeurs-pompiers, comme le veut la procédure pour un établissement répertorié « ICPE » (Installation classée pour la protection de l'environnement), dont l'exploitation présente des risques pour l'environnement et est soumis au contrôle de la Direction régionale de l'industrie, de la recherche et de l'environnement (Drire).

Le feu s'est déclaré vers 15 h 30 à l'entreprise Chimirec Centre-Est, située ZAC des Toupes à Montmorot. L'alerte a été donnée par le lycée agricole voisin, en même temps que se déclenchaient les détecteurs-incendie du site, qui n'était pas en activité ce dimanche. Le dispositif pompier a immédiatement été enclenché : les moyens ont été mobilisés dans les cinq centres de Lons, Montmorot, Bletterans, Beaufort et Dole, qui a amené son véhicule d'appui risque chimique. D'autres renforts se tenaient prêts à intervenir. « Lorsqu'on est arrivés, on a découvert un embrasement total, explique le commandant Claude Feuvrier, chef de site sur l'opération. Une fumée grasse et noirâtre empêchait la visibilité et on a eu très peur que le feu se propage à l'entrepôt voisin, qui est l'équivalent d'un dépôt pétrolier ! » La police nationale a bouclé le périmètre autour du site, GRDRF et EDF ont été dépêchés sur place pour vérifier le gaz et couper l'électricité tandis que le Service des eaux du Revermont augmentait le débit des vannes. Sous le commandement du lieutenant Serrand de la caserne de Lons, les sapeurs-pompiers ont réussi à circonscrire l'incendie et à stopper la propagation aux entrepôts grâce à cinq lances dont deux à mousse. Par plus de 30 °C, ils ont souffert. À 16 h 16, ils étaient maîtres du feu et sont restés plusieurs heures pour sécuriser les lieux. Vues les conditions météo, l'épais panache de fumée noire s'est propagé jusqu'à Lons mais n'a touché aucune habitation ; tout risque de pollution a été écarté. L'usine reprendra son activité dès ce lundi matin. Sur place, le responsable de Chimirec Christian Janvier était dubitatif : « Le feu a pris dans des emballages vides, on se pose des questions. Ils sont nettoyés et ne contiennent aucun produit toxique. » L'officier de police judiciaire lui a donné raison : il a conclu à un incendie criminel. Une enquête a été ouverte pour « acte de malveillance ».


Delphine Givord

 

Source : http://www.leprogres.fr/fr/region/le-jura/jura/article/1496744,181/Montmorot-incendie-spectaculaire-et-criminel-a-l-usine-Chimirec.html


 

 

A lire sur le même sujet :

Chimirec

 

article de presse

 

Lire cet article: link

 

LE COUP DE GUEULE

Incendie à Chimirec : un ancien conseiller municipal réagit

publié le 29.05.2009 04h00


Suite à l'incendie (criminel) sur le site de l'entreprise « Chimirec », dimanche à Montmorot, Zac des Toupes (le 2e depuis l'été 2007) René Talabardon, ancien conseiller municipal de Montmorot, a tenu à réagir.

« Lorsque Chimirec a voulu s'installer ici, il y a plusieurs années à cet endroit précis, on avait été plusieurs à s'opposer, mais personne ne nous avait écoutés.

Dans cette Zac, il y a deux entreprises de bois, un lycée agricole et des habitations, et ça peut prendre feu à tout moment. On a découvert les tonnages : six cuves de 60 000 litres d'huiles usagées ! Je suis en colère : est-ce qu'on va remettre en cause ce choix, ne peut-on pas mettre de telles sociétés à des endroits moins dangereux ? C'est incroyable que dès le lundi matin, l'activité puisse recommencer.

Les gens de Montmorot se posent des questions. »

 

http://sansnaturepasdefutur.over-blog.net/article-incendie-a-monmorot-le-coup-de-gueule-d-un-ancien-conseiller-municipal-et-si-cela-nous-arrivait-aussi-a-nous--40312803.html

 

 

 

L'entreprise Chimirec souhaite s'implanter à Bouvesse-Quirieu : un projet qui divise - Le Dauphiné du 28/08/2009

 

Plusieurs dirigeants de CHIMIREC mis en examen pour trafic de déchets 2008

 

Montmorot : le 25 mai 2009 - incendie spectaculaire et criminel à l'usine Chimirec

 

Trafics de produits toxiques (PCB) chez Chimirec à Domjevin - 25 septembre 2008

 

Explosion sur un site de traitement de déchets : CHIMIREC - Article Ouest-France

 

Feu en pleine nuit à Chimirec-Norec, à Ecques "La Voix du Nord" : mardi 01.01.2008

 

CHIMIREC : triche et pièges (Est Républicain).

 



 


 



Partager cet article

Repost 0
Published by Sans Nature pas de Futur - dans L'Affaire Chimirec
commenter cet article

commentaires

ecolopec 25/12/2010 17:59



Ben, tant qu'à faire, continuons à fermer les yeux à Bouvesse-Quirieu et bientôt nous serons heureux d'avoir à proximité de nos demeures un super site de pré-traitement de déchets dangereux mais
aussi quelques feux de bengales en été comme en hiver ...


Pas grave un certain magasin de meuble (que je ne citerais point) à proximité alimentera le feu au cas ou la flamme serait un peu faible, nous aurons encore la chance d'avoir quelques explosifs
stockés avec soin dans une certaine usine....


Allumer le feu !!!! Johnny sera comptant ! Mieux que Bercy !


.... Notre château sera illuminé par des milliers de feux mettant en avant son architecture....ce sera mieux que le 14 juillet et ce sera n'importe quel jour de l'année... reste à fixer une date
afin de mobiliser nos très chers pompiers....


Les touristes se masseront devant la Mairie de Bouvesse afin de féliciter nos élus pour leur dynamisme dans la vie de mon village....


Nous ferons des visites guidées du site de CHIMIREC et pourquoi pas du co-incinérateur ....


Je suis heureux de vivre sur la commune de Bouvesse-Quirieu et je félicite mon Maire qui va me permettre de trouver du boulot grâce à ce nouveau site.


MOI, apprenti-chimiste (je viens juste de déballer ma panoplie de Noël avec mes petits enfnats !!) , je vous promets d'être une personne explosive tout en respectant la faune et la flore pour
cette nouvelle année 2011....


Bonne année à tous.... Vive CHIMIREC à Bouvesse-Quirieu !!!



Présentation De L'association

  • : Blog de Sans Nature Pas De Futur
  • Blog de Sans Nature Pas De Futur
  • : Respect de la Nature et de l'environnement sur la commune de Montalieu-Vercieu 38390 Association de protection de l’environnement et de la santé en Rhône-Alpes. Risques liés aux déchets industriels dangereux proches habitations
  • Contact