Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 19:23

numerisation0009-copie-2.jpg

 

 

 

Vous constaterez que la partie adverse "La Mairie de Bouvesse" représentée par Mr CHAMPIER à les moyens financiers, de se payer un grand cabinet d'avocats situé à Neuilly sur seine.

 

Celui-ci étant spécialisé dans certaines problématiques...

 

La Mairie de Bouvesse est représentée part :

Mr Patrick HOCREITERE, AVOCAT au barreau des Hauts-de-Seine et directeur associé chez FIDAL (spécialiste en droit d'urbanisme)

   

Biographie : Conseiller technique à la Direction de l'architecture et de l'urbanisme, chargé des affaires juridiques (en 1995). Avocat au Barreau des Hauts de Seine et professeur associé d'université à Paris-XII Saint-Maur (en 2004).

 

 

 

Le CABINET FIDAL

 

FIDAL, premier cabinet d'avocats d'affaires en France, accompagne votre entreprise dans ses problématiques juridiques et fiscales : 1200 avocats

http://www.fidal.fr/

 

numerisation0010.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Sans Nature pas de Futur - dans L'Affaire Chimirec
commenter cet article

commentaires

tata suzanne 20/04/2011 10:16


je ne pense pas qu'il y ai une comparaison à faire entre chimirec et tchernobyl , et ne pense pas non plus que mr Mamère soit plus vrai écolo que les autres!le simple fait de respecter le principe
de précaution en installant chimirec à Arandon, habilité à recevoir des installations classées devrait passer avant toutes autres considérations !


titou38 15/03/2011 20:07



Quelle démagogie comparer une catastrophe nucléaire avec Chimirec. Vous devriez prendre quelques stages auprès de vrais écologistes tels que monsieur Mamère.



GILBERT 15/03/2011 10:33



LE RISQUE ZERO N EXISTE PAS !!!vendredi, samedi, dimanche, Mme N.K.M., Mr BESSON (dont l'écologie n'est pas la tasse de thé!)ont voulus être rassurants au sujet de cette catastrophe au JAPON !
les risques ont été minimisés, les vents contraires protègeraient nos ressortissants outre mer !!!enfin, on se croyais revenus en avril 1986 lorsque nous avions presque crus que les nuages de
TCHERNOBYL s'arreteraient à nos frontières! Alors, ne plaisantez pas TITOU? Si cette petite association courageuse et non subventionnée comme certaines autres ,demande que CHIMIREC soit implanté
à COURTENAY ARANDON, c'est parce que c'est la place d'une installation classée comme CHIMIREC, il n'y a pas photo!



Sans Nature pas de Futur 15/03/2011 13:15



Comme vous le dites si bien : Y a pas photo ! Chimirec doit s'installer à Arandon



xavier 14/03/2011 18:28



Vous pourriez arreter de faire l'autruche, ou alors enlevez la peau de saucisson que vous avez devant vos yeux. la seule vraie richesse que nous possedons vraiment, c'est notre santé, celle
de nos enfants et famille. Le reste, vous comme moi, en matière de propriété perdra 25 à 30 % de valeur immobilière lorsque CHIMIREC , sera installé à 220m des premières habitations !!! nos
routes , nos écoles comme le reste , nous les avons payés  avec nos impôts! je m'interroge grave sur certaines questions financières qui, semble t'il ont fait naître ce projet



Sans Nature pas de Futur 15/03/2011 13:00



Effectivement, notre seule richesse est notre santé mais pour combien de temps.... Cotinuons à dénoncer ce projet.... pour ns enfants et ls futurs générations....



titou38 13/03/2011 10:13



Vous semblez tous critiquer la commune et sa soi-disant richesse, je vous rassure elle n'aura bientot plus d'argent avec la disparition de la taxe professionelle. Cette "richesse" ne vous
sert-elle pas? Vous avez des chemins goudronnés devant chez vous, une station d'épuration, des groupes scolaires neufs, une place entierement renovée. Alors svp arrêtez de cracher dans la soupe.



Présentation De L'association

  • : Blog de Sans Nature Pas De Futur
  • Blog de Sans Nature Pas De Futur
  • : Respect de la Nature et de l'environnement sur la commune de Montalieu-Vercieu 38390 Association de protection de l’environnement et de la santé en Rhône-Alpes. Risques liés aux déchets industriels dangereux proches habitations
  • Contact