Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2019 3 19 /06 /juin /2019 09:45

CHIMIREC bientôt dans le nord Isère  ?

On ne se lasse pas de relire les articles concernant cette société qui avait fait état de NOMBREUSES REFERENCES dans son dossier pour obtenir une autorisation de s'implanter dans l'Isère, afin de s'agrandir ! EXPLICATIONS :

Du 16 juin au 19 juillet 2008,le Préfet du Jura ouvrait une enquête publique d'autorisation d'augmenter la capacité de réception de déchets traités par CHIMIREC Montmorot ( ouvert en 2001 ).

En fait, Il s'agissait d'une REGULARISATION car CHIMIREC travaillait illégalement sur un tonnage de 23 000 tonnes/an alors que le site était classé pour 11 000 tonnes ... 

 ( www.montmorot.fr/.../Comptes_ rendus_ Conseils_Municipaux/Compte-rendu-conseil-municipal-du-8-juillet-2008.pdf-_)

REGULARISATION accordée à la  CONDITION  que  CHIMIREC trouve avant 5 ans une autre zone industrielle classée pour l'accueillir et se développer ...

Cet ailleurs se trouve à Bouvesse Quirieu, à 220 m des habitations du village et à 440 m du cimentier VICAT, grâce aux élus du nord Isère, dont la plupart sont salariés ou inféodés au cimentier VICAT   ...

Dans une ancienne zone agricole protégée, lieu dit l' Etang, requalifié très discrètement en zone  ECONOMIQUE et INDUSTRIELLE dans le cadre du changement de P.L.U, aux frais des contribuables comme d' habitude ...

Il semblerait que les hauts responsables politiques, Préfet et autres élus qui ont autorisé CHIMIREC à s'installer à BOUVESSE QUIRIEU aient eu de la peau de saucisson devant les yeux pour ne pas être informés des activités empoisonnantes de cette société, dans plusieurs sites, durant plusieurs années ...

Contrairement aux affirmations d'un élu de Creys Mépieu qui affirmait en mars 2015" que ce n'est pas parce qu'on a triché un jour qu'on recommencera " ...

Magouille un jour, magouille toujours !

 

  articles-aprochim-LE-CANARD-ENCHAINE-JUIN-2013-copie-1.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mireille 18/06/2014 10:11


Voir  l'excellent article qui vient de paraître dans la revue de droit de l'environnement, consacré entièrement à l'affaire Chimirec ( RJDE juin 2014 ) intitulé " trafic de déchets dangereux
: quand les dépollueurs se font pollueurs".


Il rend compte avec une grande clarté des faits de ce dossieret des difficultés rencontrées par les dispositions juridiques actuelles pour trouver une sanction pénale appropriées, ainsi que de
parvenir à l'indemnisation du préjudice des parties civiles.


Plusieurs passages retiennent l'attention, notamment ceux relatifs à la commercialisation des huiles diluées au profit de ces clients, notamment des cimenteries ... 

Mamaloulou 27/06/2013 20:30


Il serait donc temps que les habitants de Bouvesse et de Montalieu, ouvrent leurs yeux et leurs oreilles. Cette future implantation est dangereuse et ne sera pas sans conséquence sur leur vie.
Perte des valeurs immobilières, qualité de vie, risque pour la santé.... Nos élus sont des menteurs  plus particulièrement un certain primate refractaire à l'écologie.....

sans nature pas de futur 20/06/2013 22:42


Depuis l'enquête publique en 2009 où 5 associations ( dont la FRAPNA, LO PARVI entre autres ) plus une pétition signée de 2300 personnes, sans oublier plus de 230 personnes s'étant déplacées,
pour signaler leur opposition à ce projet à Bouvesse Quirieu aussi près des habitations du village;  


le pôle relation avec les collectivités locales ,politiques environnementales, aménagement durable,  minimise l'impact de cette installation classée qui est devenue simplement une station de
transit de déchets industriels ( suivant courrier du 29.11.2011 signé par Monsieur CANTAL ex préfet ) .


Chacun appréciera la différence ...


 

Présentation De L'association

  • : Blog de Sans Nature Pas De Futur
  • : Respect de la Nature et de l'environnement sur la commune de Montalieu-Vercieu 38390 Association de protection de l’environnement et de la santé en Rhône-Alpes. Risques liés aux déchets industriels dangereux proches habitations
  • Contact