Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 11:00


Chers lecteurs,

 

Veuillez trouver ci joint le message d'une autre association LAFFITE-ENVI qui se bat avec ses moyens contre un gros groupe pollueur .....


Nous ne sommes pas  les seuls en France, petites associations sans moyen à nous battre pour dire NON à ces entreprises qui achètent tout avec de l'argent sale.....sans avoir le respect de notre environnement, pour quelques actionnaires ou hommes de pouvoir..... pour le fric.....


Nous devons et avons le devoir pour les générations futures de dire non, de dénoncer ces abus.....


Corinne - Trésorière.


 

Coordonnés de cette association :

 

http://lafitte-envi.over-blog.com/ - cliquer sr ce lien pour tomber directement sur le site :


 

link

 

Et voici d'autres liens :

 

link

 

Lafitte-Vigordane. Plate forme de déchets : les opposants devant la mairie

La manifestation devant la mairie de lafittePhoto DDM PC
La manifestation devant la mairie de lafittePhoto DDM PC
 

Malgré la température glaciale les opposants sont venus très nombreux devant la mairie de Lafitte-Vigordane pour le dernier jour de l'enquête publique concernant la construction par Eoval d'une plate forme de déchets spéciaux à «Le Fibat» sur le territoire de la commune.

Les deux présidents des associations locales contre le projet, Guy Bordone de Saga-environnement (www.saga31.com) et Serge Burbail de Lafitte-envi(lafitte-envi.over-blog.com ) ont réussi à mobiliser leurs troupes et d'autres citoyens des villages proches et environnants. Six associations étaient présentes sasur le terrain. Même le secrétaire général départemental du parti des verts 31, Gilles Dadou, avait fait le déplacement. Toutes sirènes portatives hurlantes, annonciatrices «d'une catastrophe écologique» les manifestants ont exprimé leur opposition à la décision du conseil municipal en scandant des slogans et en exprimant leur inquiétude pour ce projet . «Il risque disent-ils de porter atteinte à l'intégrité des eaux souterraines et de surface de la nappe phréatique qui alimente de nombreux puits utilisés par la population locale.

Une partie des manifestants a rencontré le commissaire-enquêteur pour consigner son opposition sur le registe de l'enquête publique.


 

 

Source la dépéche.fr

 

link

 

08/12/2009

 

Laffitte-Vigordane: l'écologie ou «l'individualisme forcené»


P1020020 [800x600] ÉCO-TERRE. Un écologiste peut-il admettre que s'installe sous ses fenêtres une usine de retraitement de déchets industriels nocifs? «Non», hurle l'association des riverains du futur site Eoval de la commune haute-Garonnaise de Laffitte-Vigordane. «Oui», répond la présidente de l'Association régionale pour l'environnement  (ARPE) et candidate régionale d'Europe-Écologie.

Entre le bruit généré par la rotation des camions et les risques de pollution pour quelques-uns et l'intérêt général de voir recycler dans les normes des produits jusqu'alors abandonnés par tous un peu partout, Françoise Dedieu-Castié a choisi.

«La démagogie aurait consisté à dire: non, c'est peut-être utile à tous mais je n'en veux pas chez moi», reprend cette écologiste-là, par ailleurs maire de Lacaugne, commune voisine de Laffitte. Elle assume au contraire que son discours de «citoyenne responsable» ne soit pas entendu.


Tout le monde peut sembler d'accord sur l'urgence à intervenir sur le climat de la planète, développe-t-elle en guise d'illustration. «Je ne suis pas sûre que ce consensus durera, une fois décidées les mesures à prendre pour diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre..

L'écologie bien comprise, explique en creux Françoise Dedieu-Castié, est aussi une lutte contre «l'individualisme forcené».


Les gravières de Laffitte bientôt transformées en usine de retraitement des déchets industriels. Photo: DR


 

La question de l'implantation d'Eoval à Laffitte-Vigordane ne pouvait pas mieux tomber. L'ARPE était justement en train de réfléchir à ce type de problème: face à un projet nécessaire pour tous mais jugé indésirable par ses immédiats riverains, que faire ? s'interrogeaient ses amis. Réponse de Françoise Dedieu-Castié: «c'est pas facile».

N'importe quelle enquête publique ou intervention d'un cabinet de communication n'empêchera pas selon elle que les riverains en question aient «l'impression d'avoir été bernés». N'importe quel moyen d'information ne les empêchera pas d'avoir le sentiment qu'on leur «cache quelques chose». 

La défense, la protection du cadre de vie est trop souvent confondue avec l'écologie pure et dure, analyse la présidente de l'ARPE.

L'individualisme «forcené» ayant à ses yeux pris l'ascendant sur toute autre considération citoyenne, l'éducatrice de formation François Dedieu-Castié est parfois gagnée par le sentiment d'avoir «tout loupé» de sa carrière professionnelle.

En tant que candidate aux élections régionales, elle aura ouvert en tout cas de nouveaux champs de maturation à l'écologie politique.

GLv.


Source : Libération.fr : 


link

 



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


E-mail :

sansnaturepasdefutur38@gmail.com
date 2 juin 2010 18:31
objet Re:over-blog.com : Vous avez reçu un message
envoyé par

laposte.net


Merci pour votre message.


Nous sommes exactement dans la même situation que vous, avec un autre groupe (Eoval du groupe VEOLIA) qui fait dans les déchets sous couvert d'écologie, alors qu'il s'agit simplement de fric avec la complicité de beaucoups de nos élus.

pour notre part, l'enquête publique est terminée, grâce à nos actions, le commissaire enquêteur s'est déclaré favorable avec restriction et a demandé une tierce expertise par un organisme indépendant du porteur de projet.

pour l'instant nous sommes en attente du jugement du tribunal administratif sur deux recours que nous avons porté avec l'aide d'un avocat spécialiste des questions d'environnement (bonjour l'addition)

Nos recours sont, contre le classement de la zone en zone industrielle (le milieu naturel se trouve pertubé par l'exploitation de gravières mettant la nappe phréatique à l'air libre)

puis contre le permis de construire qui présente beaucoups de lacunes.

Nous déposerons un autre recours si le préfet donne son autorisation d'exploiter.

D'après notre avocat, nous avons peu de chance d'aboutir sur le plan technique, l'entreprise très puissante à les moyens de détourner en sa faveur toute question technique, nos chances sont plus réelles si nous trouvons une faille dans le dossier qui soit simplement administrative.

nous en sommes là aujourd'hui, l'entreprise ayant le soutient de la municipalité s'accroche à son projet car il y a beauoup d'argent à gagner.

nous vous souhaitons bon courage pour la suite et sommes à votre écoute si vous en avez besoin.

Tenez bon rien n'est perdu!


Le président de LAFITTE-ENVI

serge Burbail

Partager cet article

Repost 0
Published by Sans Nature pas de Futur - dans Associations Environnementales
commenter cet article

commentaires

Présentation De L'association

  • : Blog de Sans Nature Pas De Futur
  • Blog de Sans Nature Pas De Futur
  • : Respect de la Nature et de l'environnement sur la commune de Montalieu-Vercieu 38390 Association de protection de l’environnement et de la santé en Rhône-Alpes. Risques liés aux déchets industriels dangereux proches habitations
  • Contact