Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 12:15

Photo de l'usine VICAT

« Infiltrées dans nos produits de consommation courante, les substances chimiques polluent la planète et nuisent à notre santé »

Dans notre vie de tous les jours, nous utilisons plus de 100 000 substances chimiques. La production mondiale de ces produits artificiels est ainsi passée de 1 million de tonnes en 1930 à plus de 400 millions de tonnes aujourd'hui.


D’origine urbaine, agricole et industrielle, ces substances sont le plus souvent invisibles. Elles sont pourtant présentes sur toute la planète jusqu’aux pôles dans les organismes des grands ours blancs ou des peuples Inuits, s’immisçant dans tous les compartiments de notre environnement : sol, eau et air.


Elles contaminent ainsi les végétaux et les animaux. Et par l’air que nous respirons, les aliments que nous mangeons et l’eau que nous buvons, nous sommes ainsi tous infectés dès les premiers instants de notre vie dans le ventre maternel.



Or, les recherches scientifiques révèlent de façon de plus en plus explicite les toxicités d’un bon nombre de ces produits chimiques, que ce soit pour l’environnement ou la santé humaine.


L’urgence absolue : que les textes réglementaires considèrent enfin l’ensemble du cycle de vie de ces pollutions et qu’ils mettent en place le principe de substitution pour remplacer les produits chimiques les plus préoccupants par des alternatives plus sûres pour notre santé et pour la planète que nous empruntons à nos enfants.


Le WWF participe activement à la mise en place du « Réseau Environnement Santé » qui regroupera ONG de protection de l’environnement, association de médecins, experts et associations de malades.


POUR LA SANTÉ DE LA PLANÈTE ET DES HOMMES, LA MISSION « TOXIQUES » CONDUIT DES ACTIONS SELON 3 CIBLES, AFIN DE RÉDUIRE LES POLLUTIONS CHIMIQUES LES PLUS PRÉOCCUPANTES :


Source : http://www.wwf.fr/s-informer/nos-missions/pollutions-chimiques?gclid=COqrp9P9hJ0CFaAA4wodJ1wpaw


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PRODUCTION CHIMIQUE : LES RÉGLEMENTATIONS ET LES INDUSTRIES DOIVENT PROGRESSER

LE CONSTAT

« La loi privilégie le lobby industriel et l’essor économique au détriment de notre santé »

Malgré les multiples études scientifiques qui révèle la toxicité de nombreux produits chimiques pour la vie, que ce soit celle des hommes ou de la nature, les politiques et les réglementations n’osent pas interdire un produit chimique sur le marché.

L’économie et les emplois sont en effet souvent mis dans la balance face à l’environnement et la santé et les industriels de la chimie font souvent pression pour que les textes réglementaires ne soient finalement pas trop contraignants pour eux.


DES SOLUTIONS

« Faire évoluer les mentalités par la promotion d’une vision à long terme »

 

 

Il s’agit pourtant surtout d’un changement de mentalité qui doit s’opérer en chacun de nous, modifiant le regard des décideurs qui définissent les réglementations mais aussi celui des entreprises productrices et du citoyen lambda.

En pratique, il s’agit surtout de penser de manière plus globale.

En effet, si à court terme on peut avoir l’impression de faire des économies parce que l’on baisse le coût de la fabrication d’un objet en utilisant un produit chimique moins cher, à plus long terme, les dépenses seront plus importantes parce qu’il faudra investir des sommes plus importantes pour « soigner » les environnements et les hommes contaminés par cette substance nocive.


L'ACTION DU WWF

« Actions de lobby pour l’application du principe de substitution et le renforcement des lois contre l’utilisation des substances chimiques nocives »

Ainsi, pour que les entreprises ne fabriquent plus de produits chimiques nuisibles pour l’environnement et la santé, le WWF pousse à l’amélioration des textes réglementaires par différentes actions.


L’une d’elles consiste à favoriser le rapprochement des entreprises françaises et des Eurodéputés pour démontrer que le principe de substitution est applicable et que c’est en le mettant en oeuvre que la réglementation REACH sur les produits chimiques prendra toute sa force et son intelligence.

Source : http://www.wwf.fr/s-informer/nos-missions/pollutions-chimiques/production-chimique-les-reglementations-et-les-industries-doivent-progresser

Partager cet article

Repost 0
Published by Sans Nature pas de Futur - dans Santé & Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation De L'association

  • : Blog de Sans Nature Pas De Futur
  • Blog de Sans Nature Pas De Futur
  • : Respect de la Nature et de l'environnement sur la commune de Montalieu-Vercieu 38390 Association de protection de l’environnement et de la santé en Rhône-Alpes. Risques liés aux déchets industriels dangereux proches habitations
  • Contact