Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 10:44

MONTALIEU-VERCIEU

Des tracts, des lettres, un blog. Mais surtout une forte motivation pour ne pas voir Chimirec s'installer à Bouvesse-Quirieu. Les membres de l'association "Sans nature, pas de futur", basée à Montalieu-Vercieu et créée en début d'année, font tout pour ne pas que ce projet se concrétise.


Pourquoi ? Comment ?


Éléments de réponse avec la présidente de l'association, Mireille Alexandre, ainsi que Véronique Attavay, vice-présidente.


« Dès qu'on a eu confirmation du projet d'implantation,
on a distribué
plus de 3 000 tracts »

« Nous avons monté cette association pour préserver la santé de la population, et faire respecter la qualité de l'environnement », lancent Mireille Alexandre et Véronique Attavay. Lorsque ces dernières ont eu la confirmation du projet d'installation de Chimirec à Bouvesse-Quirieu, le branle-bas de combat a débuté. « Un habitant de Bouvesse nous a fait passer un courrier envoyé par le maire à ses administrés, en juillet de l'année dernière, pour leur faire part du projet, livre Véronique Attavay. En fait, nous l'avons su dès le printemps 2008, par des bruits de couloirs, mais quand on a eu la confirmation de l'information, en octobre, on a distribué plus de 3 000 tracts, envoyé des courriers aux élus, qui ont manqué de transparence et de communication ».


L'incompréhension règne aujourd'hui dans l'esprit des membres de l'association, et des habitants, qui se demandent pourquoi ils n'ont pas été consultés. « Après le premier tract, nous avons eu beaucoup d'appels, les gens voulaient savoir qui avait décidé un tel projet ».

D'après "Sans nature pas de futur", la venue de Chimirec à Bouvesse-Quirieu créera des nuisances sonores avec les camions, avec une dégradation de la sécurité pour les écoles alentour, et une « cohabitation inévitable avec la cimenterie Vicat, située juste à côté ».

Ce que l'association aimerait, c'est que l'entreprise s'implante ailleurs. Pas chez moi, mais chez les autres, pourrait-on dire. « Non, ce n'est pas ça, répondent Mireille Alexandre et Véronique Attavay. Ce qui nous ennuie, c'est que l'entreprise souhaiterait s'implanter au lieu-dit "L'étang", alors qu'il y a le Rhône juste à côté, ainsi que des écoles, des commerces, un gymnase, etc. On a demandé pourquoi Chimirec ne pourrait pas aller dans la plaine de l'Ain, on nous a répondu qu'il y avait déjà une entreprise là-bas, concurrente ».

Les deux militantes de l'environnement envisagent même le pire quant aux risques liés à la manipulation des déchets : « Si Chimirec vient à Bouvesse, il faudra former les pompiers au niveau des risques d'incendie et d'explosion. Mais si, en attendant la formation, un feu se déclare, comment va-t-on faire ? ».

Et si jamais l'entreprise s'installe quand même ? « On demandera à faire partie d'un comité d'information local et de suivi », affirme la vice-présidente.

Mais rien n'est encore fait, puisque le dossier est à l'étude. « On a tapé partout, tout ce qu'on a pu imaginer, on l'a fait, il ne nous manque qu'à joindre Nicolas Sarkozy ! ».


 

http://www.ledauphine.com/__cache__/image/photoelement/pj/0827230350_72db4d88-8db9-11de-b568-1da968c392fb.jpg%5B435x-1%5D.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Sans Nature pas de Futur - dans Articles de presse
commenter cet article

commentaires

Moulerot Maryse 16/09/2009 14:47

avez-vs reçu mon mail avec mes remarqies jointes normalement à l'enquête publique   ???

Sans Nature pas de Futur 17/09/2009 12:43


Madame,

A ce jour, nous n'avons pas reçu vos remarques par e-mail sur ce sujet.
Merci de les transmettre à ces adresses :
sansnaturepasdefutur38@gmail.com - vero.attavay@laposte.net,

Réponse assurée par Mme la Vice Présidente ou Mme la Présidente,

Cordialement, le secrétariat.


Charlotte GAZARIAN 29/08/2009 17:05

Bonjour,J'allais vous appeler pour vous dire que le dossier sur Chimirec était paru hier dans le journal (j'étais en repos), je vois que vous avez publié l'article vous concernant...nous restons en contact n'hésitez pas à me joindre si le dossier avance et que vous menez des actions à l'encontre du projet.Cordialement,Charlotte GAZARIANLE DAUPHINE LIBERE

Sans Nature pas de Futur 30/09/2009 20:21



Madame, Pouvez-vous faire paraître dans votre journal la date de notre réunion d'information . Notre Présidente, Mme ALEXANDRE est convoquée demain à la gendarmerie de Montalieu pour une audition
suite au courrier qu'elle a adressé au procureur de la république concernant certaines anomalies dans le dossier d'implantation CHIMIREC. Nous continuons activement à dénoncer ce projet et nous
attendons les conclusion de l'enquête publique. Cordialement, Corinne NAGHEL - Trésorière
PS : pour plus d'information voir blog.

Vos enfants sont ou seront scolarisés


au collège de Montalieu-Vercieu


à 800 mètres de CHIMIREC


centre de stockage, triage et pré-traitement


de 400 DECHETS DANGEREUX


dans la Z.A de Bouvesse-Quirieu



Vous êtes invités à une réunion d’information



Samedi 28 Novembre à 15 heures


salle du château d’eau


Rue du Besset à Montalieu-Vercieu 


Le risque zéro n’existe pas !


Ne jouons pas avec la santé de nos enfants ! 







 

 

 










Bulletin d’adhésion à « sans nature pas de futur » à renvoyer à l’adresse suivante :


Mme Alexandre 75 rue du rhône 38390 Montalieu-Vercieu


avec un chèque de 10 euros (ou plus) pour la cotisation annuelle.


Nom et Prénom
 

Adresse 


Téléphone    E mail            signature








SANS NATURE PAS DE FUTUR


(association loi 1901, sans aucune appartenance politique)


Tél : 04.74.88.50.33   -    Email : Sansnaturepasdefutur38@gmail.com


REJOIGNEZ-NOUS POUR DEFENDRE NOTRE SANTE


NOTRE ENVIRONNEMENT ET NOTRE CADRE DE VIE










Présentation De L'association

  • : Blog de Sans Nature Pas De Futur
  • Blog de Sans Nature Pas De Futur
  • : Respect de la Nature et de l'environnement sur la commune de Montalieu-Vercieu 38390 Association de protection de l’environnement et de la santé en Rhône-Alpes. Risques liés aux déchets industriels dangereux proches habitations
  • Contact